Rossum’s Universal Robots (R.U.R.)

Un site utilisant WordPress

Rossum’s Universal Robots est un livre que tous les vrais fans de robots se doivent d’avoir. En effet, c’est dans cette histoire, qui est en fait une pièce de théâtre, qu’apparait pour la première fois le mot robot. Avant, le mot robot n’existait pas.

 

RUR1.jpg

 

D’après la préface, ce mot a été proposé à l’auteur de cette histoire, Karel CAPEK (que l’on prononce tchapek) par son frère Josef « pour désigner des machines humanoïdes et intelligentes : robota signifie corvée en tchèque. »

Bien que cette pièce date de 1920, tout au long de la lecture il n’y a pas d’indicateur de temps et l’on ne peut s’empêcher de penser que cette histoire aurait pu être écrite aujourd’hui alors qu’elle l’a été avant même l’invention des ordinateurs et de l’intelligence artificielle.

Les robots de R.U.R. ne sont pas des robots fait de métal et de fils électriques comme nous les imaginons, ils sont fait de chaire et de sang mais tout est synthétique. CAPEK parle donc déjà de clonage.

Même si l’histoire reprend le célèbre mythe du « Golem », Karel CAPEK écrit une histoire fantastique et novatrice pour l’époque qui inspirera beaucoup d’auteur de science fiction et qui nous aura laisser le mot robot en héritage.

La lecture de R.U.R. est facile même pour les plus jeunes, en 2 ou 3 heures il est terminé et si on a le temps, on le lira d’un seul trait tellement l’histoire est captivante.

 

RUR2.jpg

Laisser un commentaire